La plante

 la-plante-web-2

La plante de Canneberge

La canneberge est une plante vivace de milieux humides produisant de petites baies rouges acidulées. Elle est bien adaptée aux fluctuations hydriques des tourbières québécoises. En effet, les canneberges indigènes ont un mécanisme d'adaptation qui leur permettent de croître dans ce milieu humide: inondées par les crus de printemps et assechées l'été par la baisse du niveau d'eau. C'est pour ça que les canneberges sauvages poussent sur le dessus de buttes aussi appelées îlots tourbeux.

Souvent référée comme baie de canneberge, airelle ou encore cranberries selon les traditions culturelles. La canneberge cultivée en Amérique du Nord est l'espèce vaccinium macrocarpon. Cette espèce est la canneberge du Québec, notre canneberge cultivée.

Une plante aussi unique par le fait qu'elle peut être submergée durant plusieurs heures ou jours tant et aussi longtemps que sa demande en oxygène est rencontrée. Trois étapes importantes de production en dépendent : la récolte dans les champs submergés, la glaciation et la protection du gel.

Submerger la plante est aussi une méthode écologique pour éliminer certaines maladies causées par des insectes nuisibles.

Notre climat froid est un facteur important pour le contrôle naturel des insectes nuisibles et maladies fongiques.

Les principales particularités de la plante

 

  • Le cycle de la plante : une floraison fin juin/ mi juillet pour une récolte annuelle fin septembre/ octobre.
  • Fines racines entourées de rhizomes.
  • Petite plante boisée vivace de 6-8 pouces de haut.
  • Petite feuille verte foncée en été tournant de bourgogne au brun en automne.
  • Ph du sol idéal variant entre 4.0 et 5.0.
  • Plantation sable/ argile.
  • Relation importante floraison et pollinisation pour la production des fruits.
  • Les propriétés du fruit : eau, sucres, acides organiques et pectine.


Parce que les feuilles se renouvellent à tous les deux ans, et pour permettre au plant de refaire de nouvelles tiges, le sablage est la méthode écologique pratiquée. Cette méthode encourage la croissance de nouvelles tiges sur les stolons de l'année. Un champ est sablé à tous les deux ans. Un stolon peut avoir jusqu"à 6' de long. Cette pratique favorise l'équilibre mise à fruits vigueur quand elle est bien pratiquée.

Durant les journées chaudes de fin juin / mi juillet, les abeilles bourdonnent aux quatre coins de la ferme en transportant le pollen de fleur en fleur. Une bonne pollinisation favorise un fruit de qualité : un fruit gros avec beaucoup de pépins.

De toutes les fleurs au moment de la floraison, un tiers suffira pour une bonne récolte. On reconnaît la qualité du fruit par sa couleur rouge, sa capacité d'entreposage et par ses propriétiés Brix et Tacy.

C'est une plante vivace, les variétés nordiques du Québec sont :

  • Stevens   : fruit d'une belle couleur rouge, très rustique et bonne capacité d'entreposage
  • Ben Lear  : variété hâtive vendu pour le marché frais
  • Bergman  : rougît hâtivement
  • Grygleski et Pilgrim : gros fruit