La culture

la-culture

Un suivi de culture est requis tout au long de l'année. Notre climat québécois cumule suffisament de degrés jours pour produire des canneberges de qualité dans les meilleures conditions.

La gestion par saison

Le cycle de production commence à la fin de l'hiver avec le sablage. Cette opération est pour assurer l'émergence de nouveaux stolons à fruits est aussi une méthode de culture écologique pour prévenir les maladies fongiques et pour diminuer la population d'insectes ravageurs et nuisibles.
Les mois de mars et avril sont des mois de vigilance pour les grands gels printaniers. Mai, le début d'une saison bourdonnante d'activités et d'actions agronomiques qui se poursuivront jusqu'à l'automne. Les opérations : lutte intégrée, analyse de sol et foliaire, fertilisation, gestion de l'eau, nivellement de digues, nettoyage de fossés, entretien de réservoirs, etc..., pour en nommer que quelques unes, sont toutes enregistrées dans notre cahier de charge informatisé.

  • Printemps : Protection contre le gel pour le bourgeon à fruits, taille.
  • Été : Lutte intégrée, fertilisation, contrôle des mauvaises herbes, irrigation.
  • Automne : Récolte, protection des fruits, dormance.
  • Hiver : Glaciation et sablage.

La fertilisation

Planter en sol sablonneux sur argile permet de bien combler les besoins de la canneberge. La fertilisation apporte à la plante les nutriments nécessaires à sa croissance et à la production d'un fruit de qualité.

Nos champs de canneberges sont établis sur des sols sableux. L'établissement des champs sur ces sols permet de préserver les milieux humides. Au début de l'industrie, les tourbière étaient considérées comme les milieux les plus propices à l'établissement de bassins de canneberges.

Depuis quelques années, chaque culture au Québec doit avoir un programme PAEF (programme agroenvironnemental de fertilisation) ainsi qu'un bilan phosphosre. Une copie de ce dernier doit être transmis au MDDEP annuellement.

Les applications des fertilisants s'effectuent avec des rampes. La précision des applications est controlée par ordinateur.

L'environnement

Pour être producteur de canneberges, une exploitation doit aussi détenir un certificat d'autorisation environnementale, un permis légiférer par le MDDEP sur le droit de produire des canneberges.

Le MDDEP conjointement avec la MRC établit ce plan de conservation des milieux humides naturels d'intérêt à l'échelle de la ferme. C'est ainsi que notre exploitation de canneberges a préservé son milieu naturel d'intérêt tels les boisés ou milieux humides.

Le MAPAQ, comme organisme gouvernemental est lui aussi concerné par l'éthique environnementale. Pour cela plusieurs actions pour la prévention d'érosion sont initiées dès la construction d'un champ: l'ensemencement près des cours d'eau, l'entretien de 90 km de digues et l'implantation de brise vent et de pré fleuri.

La gestion environnementale

Globale :

  • La lutte intégrée aux espèces nuisibles. Les lépidoptères qui sont présents pendant presque toute la saison.
  • La régie des mauvaises herbes.
  • La régie de l'eau.

Ressource de l'eau :

  • Conservation de l'eau par l'irrigation et le drainage
  • Conservation des milieux humides
  • Recirculation de l'eau : Réservoir d'alimentation et réservoir de sédimentation
  • Nettoyage des fossés
  • Vérification périodique des réservoirs d'eau

De plus en plus, des recherches plus poussées en sciences hydrologiques, irrigation et drainage, perfectionnent le tensionmètre. Cet outil précise le besoin réel en eau de la plante. Il est ajusté pour optimiser l'utilisation de l'eau. Une action de développement durable pour la conservation de l'eau.
La gestion de qualité des fruits à la réception.

La récolte

Les fruits destinés pour le marché frais sont récoltés en minimisant l'humidité du fruit : récolter à sec.
Les fruits destinés à la transformation sont récoltés une fois le champ innondé, ceci facilitant la récolte en vrac.